Ateliers d'éducation populaire politique

L’atelier, c’est un espace où sont privilégiées l’analyse des pratiques, la transmission des savoir-faire de lutte, et l’élaboration collective d’outils concrets pour la mettre en œuvre. L’atelier, c’est un peu se demander tous ensemble « c’est quoi … ? » et y apporter une réponse collective.

ALORS, C'EST QUOI ...

Le travail ?

ATELIER
C'est quoi le travail ? Et l'emploi ?
Et le chômage ?

      Pour faire connaissance avec quelqu’un que l’on vient de rencontrer, la première question posée est quasi inévitablement : « tu fais quoi dans la vie ? ». Traduction : « quel emploi tu occupes ? » ou « quel métier tu exerces ? ».

    Aujourd’hui, dans notre société nous sommes prioritairement définit par le métier qu’on exerce (ou auquel on a été formé), ou l’emploi qu’on occupe. Et pourtant, tout le monde n’a pas un emploi, un métier. Et tout le monde ne vit pas le travail de la même manière. Il peut être source d’aliénation pour certain-es, de lien social pour d’autres, ou encore notre passion. Le travail procure de la reconnaissance sociale, de l’épanouissement pour certain.es mais pour d’autres il peut n’être qu’une source de revenus. D’ailleurs est-ce qu’on parle tou.tes de la même chose quand on dit travail ?

   Cet atelier propose de définir ensemble ce qu’est le travail, son rôle. poser ensemble les différentes rapports au travail, à l’emploi. De requestionner la place qu’on lui donne dans notre société. Pourquoi travailler ? Dans quel but ? Et à qui cela sert ?

ATELIER
Le Travail, une affaire de responsabilité individuelle ou comment organiser la (dé)politisation

    De plus en plus d’entreprises se soucient du bien-être au travail, osons même le dire : du bonheur au travail. Les stages de gestion de son stress, de son temps, de yoga, de méditation et autres techniques pour se sentir mieux dans son emploi et être plus efficace, plus productif, productive se multiplient dans les entreprises. En parallèle Pôle emploi multiplie les ateliers pour que les chômeurs et les chômeuses sachent mieux valoriser leurs compétences individuelles pour se vendre sur le marché du travail.

   Et pourtant, la perte de sens au travail, le sentiment de ne plus maîtriser son métier, l’isolement des chômeurs et chômeuses se traduisent par une multiplication d’arrêts maladie, de dépressions, de burn-out, de suicides. L’individualisation de ses problèmes permet d’éviter une réflexion sur l’organisation collective du travail dans les entreprises mais aussi dans la société, et empêche de voir les raisons, les choix politiques et économiques qui entraînent ce mal être.

   Pour ne pas tomber dans le fatalisme et retrouver du pouvoir d’agir, cet atelier va amener à se questionner sur les causes de ce mal être. À partir de récits de vie, décortiquons les mécanismes qui font perdre tout sens au travail, détruisent les métiers, retirent du pouvoir d’agir aux professionnels, fabriquent des travailleurs/euses sans emploi ou encore nous poussent à accepter des conditions de travail de plus en plus intenables.

ATELIER
Résistances au travail

    Que ce soit dans les entreprises ou en dehors, essayons de comprendre les ingrédients pour défendre nos droits mais aussi pour en construire de nouveaux. A partir de récits de vie essayons de voir les recettes qui fonctionnent pour organiser collectivement une résistance à un système qui essaie de nous priver de nos droits.

   Cet atelier sera l’occasion de se questionner sur les « vieilles » recettes (la grève, les manifestations …) : est-ce qu’elles ne sont plus adaptées ou est-ce qu’on ne sait plus s’en servir ? On se questionnera aussi sur d’autres façons d’agir ? Mais surtout cet atelier vise à construire, s’approprier des outils pour agir, réagir face aux injustices, aux mécanismes qui entraînent les différentes formes de domination.

ATELIER
La démocratie au travail

  L’entreprise est rarement un lieu démocratique. Pourtant il existe quelques entreprises, quelque soit leur forme juridique, qui cherchent à redonner le pouvoir à celles et ceux qui font réellement fonctionner l’entreprise et non à celles et ceux qui ont les moyens d’investir.

 Cet atelier va permettre de se constituer une connaissance des différents niveaux de démocratie que l’on peut voir dans les entreprises ou autres organisations de travail (associations …). Il vise à s’outiller pour faire en sorte que la parole de chacun.e puisse être entendu et peser de la même manière que celle des autres.

La culture ?

ATELIER
À l'école des structures

     Qu’est ce que l’on apprend réellement à l’école ? Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi il ne vous reste pas grand-chose des cours que vous avez suivi au collège et au lycée ? Et si l’école était surtout la pour installer, ou du moins institutionnaliser des frontières sociales à travers la culture ? Cet atelier souhaite analyser ce que nous prenons pour de la Culture et comment elle s’inscrit dans une logique de discrimination à l’école. Si je suis un cancre, ce n’est pas parce que je suis idiot, mais simplement parce que j’ai hérité d’une culture que l’école ne valorise pas.

ATELIER
Analyse critique des médias

    Faisons notre propre revue de presse régulière ! Et faisons la tous ensemble. Un atelier à la fois sur la revue de l’actualité : mais que s’est-il passé ce dernier mois ? mais aussi sur l’organisation de l’information à travers une analyse critique de sa diffusion et sa réception : Comment nous avons appris cela, quelles ont été les éléments donnés, comment ont-ils été donné ?

       S’il faut s’entraîner pour courir un 100 mètres en moins de 15 secondes, c’est sans doute pareil pour décoder les différents pièges logiques que recèlent les arguments de persuasion que nous entendons à longueur de journées. Atelier de découverte des techniques de zététique (art du doute) visant à une hygiène mentale face à des arguments percutants mais discutables. Seront transmis des outils pratiques afin d’être mieux à même d’adopter une attitude critique face à une information dogmatique. Un atelier qui peut se renouveler régulièrement durant l’année.

ATELIER
Désintoxication de la langue de bois

     Parce que les manipulations du langage dans nos relations institutionnelles, politiques (média, vie politique…) et surtout professionnelles (nouveau management, protocoles, démarche qualité, évaluations, compétences…) modifient notre perception du monde et plus encore la perception de nos métiers et visent à les détruire…

    Les éléments de langage touchent également les préoccupations environnementales et citoyenne (démocratie participative, croissance verte, développement durable…) Un atelier pour identifier les différentes formes de manipulation, s’exercer à les comprendre et les déconstruire, et imaginer des résistances collectives.

ATELIER
Popculture & politique

Ici nous souhaitons nous servir de la popculture pour la mettre au service d’un analyse politique de l’actualité, et ce sur de multiples thématiques. Le but étant de parler de la série télévisée ou du films et de comprendre en quoi ces objets sont aussi des outils analogiques pour nous faire comprendre ce que nous vivons. Par exemple : 

–  Le Trone de fer : Choisis-t-on de quitter sa famille, sa classe sociale ? Un analyse du personnage de Tyrion Lannister
–  Harry Potter : Pourquoi nos écoles sont construites comme des prisons ?
–  Star Wars : Êtes-vous plutôt Empire ou plutôt République ?
–  Batman, le chevalier noir : Doit-on user de violence pour faire justice ?
–  Mad Men : Comment la domination masculine n’a pas besoin des hommes pour exister ?
–  Matrix : désirer travailler, est-ce ignorer les causes qui détermine notre exploitation ?

L'économie ?

ATELIER
Le ring de l'économie

     Quand trois idéologies s’affrontent sur le ring à coup d’arguments.
  Cette animation vise à comprendre et à s’approprier les trois concepts que l’on entend régulièrement sans pouvoir en appréhender toute leurs complexités et leurs nuances. Le jeu nous incite à se mettre à défendre des idéologies avec lesquels nous ne sommes pas toujours en accord. Nous saurons maintenant pourquoi, ou peut être aurons-nous changer d’avis.

ATELIER
Money, money, money

Un atelier qui se veut faire l’analyse de l’économie politique actuelle. À travers divers jeux de rôle, il vise à éclairer des expériences que nous faisons tous : le prêt, la transaction, le retrait d’argent, le salaire, l’allocation, le crédit. Cela nous permettra de définir avec les participants plusieurs mots que nous entendons beaucoup trop ou beaucoup trop peu : c’est quoi la monnaie ? C’est quoi la dette ? C’est quoi le capitalisme ? C’est quoi le salaire ? C’est quoi la finance ?

Mais aussi ...

ATELIER : Monte ton anecdote gesticulée !
Une analyse politique de son vécu

     À la manière des Conférences Gesticulées, délier les langues des dominées sur leurs dominations. Les aider à prendre la parole sous la forme d’un mini-spectacle politique militant. Construite par un groupe à partir de leurs expériences, c’est un acte d’éducation populaire fondé sur l’envie de partager ce qu’on a compris, tel qu’on l’a compris, là où on l’a compris. Elle dévoile, deńonce, questionne et analyse les mécanismes d’une domination dans un domaine donné, souvent professionnel.

     Ici, contrairement à la conférence gesticulée, l’anecdote gesticulée ne sera pas un spectacle d’une heure et demi, mais une performance de 15 à 20 minutes. Ce petit format a plusieurs qualités : Il fait moins peur à ceux qui ne se sentent pas légitimes à parler d’eux comme cela ; il est élaboré à travers une formation courte d’un ou deux jours maximum ; il n’a pas de charge scénique énorme ; pas de complications à pouvoir la jouer partout et gratuitement ; il est plus facilement diffusable sur internet car plus impactant ; il a également le même impacte sur le gesticulant : celui de son implication dans les dispositifs de transformation sociales.